En Allemagne, l’ebook en hausse mitigée

Par : Mégane Cebarec

04/03/2018

Une année 2017 en demi-teinte pour l’ebook en Allemagne d'après un rapport de la Fédération des éditeurs et libraires allemands.

La Fédération des éditeurs et libraires allemands (Boersenverein des Deutschen Buchhandels) a rendu public fin février son rapport annuel sur le marché du livre allemand, en partenariat avec GfL Entertainment. 

Où l'on apprend que 29,1 millions de livres numériques ont été vendus en Allemagne en 2017, ce qui équivaut à une hausse de près de 1 million par rapport à 2016. En moyenne, en 2017, le panier d’un acheteur était de 53,13€, en hausse de 6,8 % par rapport à 2016, avec 8,3 livres numériques achetés.

Toutefois, malgré cette bonne évolution des ventes, le rapport soulève deux points négatifs : d’une part, le nombre d’acheteurs a diminué, passant de 3,8 millions en 2016 à 3,5 millions en 2017. D’autre part, parce qu’ils achètent des livres moins chers, cela mène à une baisse de revenus de 1,4%, puisque le prix moyen du livre a diminué de 5,1% entre 2016 et 2017. Ainsi, en moyenne, le prix d’un livre est de 6,38€.

Par conséquent, la hausse du volume des ventes est dépréciée par le prix moindre des livres vendus, achetés par moins de lecteurs.

Le directeur du BDB, Heinrich Riedmüller, explique qu’il convient de déterminer les motivations et freins des lecteurs, afin de récupérer des acheteurs. En effet, il observe que : « Le livre numérique continue de gagner en importance auprès de ses utilisateurs. Ils intensifient leurs achats et leurs dépenses. Cependant, la concurrence pour le temps et l'attention des gens n'épargne pas ce secteur de l'édition. Pour la deuxième année consécutive, l'ebook a ainsi connu une baisse des acheteurs. L'industrie de l'édition analyse en ce moment les raisons et les motivations des acheteurs ».

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS