Hoda Barakat, lauréate 2019 du prix international de la fiction arabe

Par : Caroline Garnier

24/04/2019

Le « Booker arabe », le plus prestigieux prix littéraire de la langue arabe a été décerné hier (Abou Dhabi), à l’autrice libanaise pour son roman « Courrier de nuit ».

La douzième édition du prix a récompensé le sixième roman de l’autrice, Hoda Barakat, originaire de Beyrouth. Courrier de nuit raconte la trajectoire d’une série de lettres, qui n’étant jamais parvenues à leur destinataire, sont découvertes par des individus qui se décident eux aussi à coucher sur le papier les maux qui les rongent.

Publié en anglais sous le titre The Night Mail (Dar al-Adab), Courrier de nuit a été traduit en français par Philippe Vigreux chez Actes Sud. 

Hoda Barakat, auparavant journaliste et enseignante, a également écrit deux pièces de théâtre, en plus de ses six romans. Ses ouvrages ont notamment été récompensés par le Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2002 ainsi que par le Chevalier de l’Ordre du Mérite National en 2008.

Le prix est doté de 50 000 dollars (44 670 euros). Les six auteurs finalistes recevront chacun 10 000 dollars (8 934 euros).

Fondé en 2007 à Abou Dhabi, le prix est la plus importante récompense arabophone. Financé par l’Autorité du tourisme et de la Culture d’Abou Dhabi et soutenu par la Fondation du Booker Prize à Londres, il met à l’honneur des oeuvres littéraires arabes tout en encourageant la traduction de la littérature arabophone dans d’autres langues. 

Source: arabfiction.org

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.