Importations de livres bloquées, les professionnels marocains inquiets

Par : Marion Vergniaud

23/10/2019

Depuis la suppression du ministère de la Communication, suite au remaniement ministériel qui a eu lieu début octobre, les importations de livres sont bloquées dans le port de Casablanca. Le ministère supprimé était le seul autorisé à octroyer le visa nécessaire à l’entrée des marchandises sur le territoire.

Selon les professionnels du secteur, aucun visa n’a été délivré depuis la suppression du ministère, de la composition du gouvernement. Et en ce sens, aucune marchandise n’a pu entrer sur le sol, et les libraires sont inquiets.

En règle générale, les livres « mettent environ un mois à un mois et demi pour être servis dans les librairies » explique Stéphanie Gaou, gérante de la librairie Les Insolites.

Force est de constater que depuis début octobre le stock de livres disponibles s’amenuise, avec un impact direct sur les élèves qui ne peuvent pas acheter « certaines lectures prescrites » en cette période de vacances scolaires.

Les clients privilégient les commandes via Amazon, qui livre depuis la France et n’a en ce sens pas besoin du visa d’importation.

Certains éditeurs ont de leur côté également des marchandises en attente de visa à Casablanca. À l’instar des livres, les journaux et magazines sont eux aussi en situation d’attente.

Si la situation, n’est pas encore critique, elle devrait rapidement être résolue. Le nouveau gouvernement travaille actuellement à la redistribution des missions du ministère supprimé auprès des autres.


Sources : Le 360, HuffPost

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS