L’ACLF ouvre ses portes

Par : Angèle Boutin

26/07/2018

L’association des correcteurs de la langue française fondée le 17 mars dernier a ouvert ses demandes d’adhésion.

Défendre et promouvoir la profession

L’ACLF est co-présidée par Isabelle Detienne, Solène Bouton et Isabelle Warolin, et a pour mission de fédérer les correcteurs et de promouvoir leur profession. 

L’association rappelle sa volonté « que les correcteurs conservent leurs indispensable place dans la chaine de production de l’écrit et dans des secteurs économiques en pleine mutation. À l’heure du numérique, leurs tâches sont à préciser pour mieux les faire connaître, à partager au sein d’une véritable cohésion professionnelle. Les correcteurs, vigilants, sont porteurs d’une mission essentielle : veiller au bon respect de la langue française, de la pensée de l’auteur et de l’intelligence du lecteur »

L’association profite de l’été pour ouvrir ses premières demandes d’adhésion. Elle revient à 40 euros pour les professionnels, et 25 euros pour ceux qui viennent d’être diplômés ou qui ont moins de trois années d’expérience. 

Source : Livre Hebdo / Crédit Illustration : CC0 License 

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

2 commentaires sur “L’ACLF ouvre ses portes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.