Le Prix BnF 2019 décerné à Virginie Despentes

Par : Caroline Garnier

03/04/2019

Pour la première fois depuis sa création, il y a onze ans, le prix BnF a été remis à une auteure de fiction pour l’ensemble de son œuvre.

Réalisatrice et écrivaine, Virginie Despentes ne compte pas moins de 25 oeuvres littéraires à son actif.  En 1994, son premier roman Baise-moi, adapté au cinéma en 2000, la révèle au grand public. Elle continue par la suite à publier de nombreuses autres fictions telles que Les jolies choses (1998), récompensées par le Prix Renaudot en 2010, Vernon Subutex, gagnant du prix Anaïs Nin en 2018 tout en s’adonnant à l’essai avec King Kong Théorie (2006), adapté ensuite au théâtre. Depuis 2016, Virginie Despentes est également membre du jury du Prix Goncourt.

« Virginie Despentes est avant tout l’inventrice d’une langue puissante et poétique, à travers laquelle le mot, son rythme, donnent corps à un art jouissif de la narration. [...] Cette année, le choix du jury de la BnF fait écho avec bonheur à une écriture forte qui nous touche en profondeur » affirme Laurence Engel, dans le communiqué.

Présidé par Laurence Engel, présidente de la BnF le jury était composé du fondateur du prix, Jean-Claude Meyer, Antonin Baudry, Frédéric Beigbeder, Dominique Bona, Jérôme Clément, Antoine Compagnon, Aurélie Filipetti, Georges Lavaudant, Christophe Ono-dit-Biot et Elisabeth Quin.

Créé en 2009, par Jean-Claude Meyer, président du Cercle de la BnF, le prix, doté de 10 000 euros, récompense chaque année un auteur de langue française pour l'ensemble de son œuvre.

Virginie Despentes succède donc à d’autres prestigieux lauréats tels que Milan Kundera (2012), Mona Ozouf (2014), Michel Houellebecq (2015), Jean Echenoz (2016), ou encore Emmanuel Carrère (2018).

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.