Quelques changement de têtes 2016

Par : Maÿlis de Blic

24/11/2016

Marc Schwartz, Thierry Lepaon, Philippe Robinet... Quelles sont les plus importantes nominations de l'année 2016 ?

Conseiller maître à la Cour des comptes, Marc Schwartz a été nommé par décret du 30 juin 2016 médiateur du livre. Il succède ainsi à Laurence Engel. Sa mission est d’assurer la transparence au sein de la filière et à préserver les équilibres économiques entre les acteurs du secteur. Il succède à Laurence Engel, désormais présidente de la BnF. Marc Schwartz avait été nommé, en 2012, médiateur pour résoudre le litige opposant Google et les éditeurs de presse. 

Après avoir été à la tête de la CGT, Thierry Lepaon a été choisi par Manuel Valls pour modeler la future Agence de la langue française pour la cohésion sociale. Celle-ci aura pour objectif de proposer des moyens efficaces de lutte contre l’illettrisme.

Henrique Mota a été élu président de la Fédération des éditeurs européens pour un mandat de 2 ans. Fondateur et dirigeant de la maison d’édition portugaise « Principia », il succède à Pierre Dutilleul, désormais directeur général du Syndicat National de l’Édition. 

Précédemment impliqué dans de nombreux postes diplomatiques à l’étranger et notamment en Afrique, Bruno Foucher a été désigné comme président de l’Institut français, poste depuis lequel il contribue au rayonnement culturel de la France à l’étranger.

Le directeur général du groupe Editis et membre du SNE Alain Kouck a accédé à la présidence de Culture papier, tandis que Xavier Galaup, chef de service du développement culturel, éducatif et sportif du département du Haut-Rhin, est devenu président de l’Association des Bibliothécaires de France.

Du côté des maisons d’éditions, de nouveaux directeurs généraux ont été désignés : Philippe Robinet à la tête Calmann-Lévy, Julien Papelier chez Dupuis, ainsi que Ludovic Rio et Adrien Bosc à la direction du Seuil. Après 12 ans passés comme directeur général de La Procure, François Maillot a laissé la place à Jean-Baptiste Passé, restant lui-même en charge de l’animation des événements et assure la responsabilité éditoriale. 

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *