République Tchèque : vers une consolidation du marché du livre

Par : Angèle Boutin

05/02/2019

Les ventes de livres ont progressé de 2,5 % en République Tchèque en 2017 malgré une diminution de la production de titres, selon l’Association des libraires et éditeurs tchèques (SČKN).

Sur l’année 2017, l’édition a enregistré une hausse de 2,5 % des ventes de livres, pour un chiffre d’affaires d’environ 8 milliards de couronnes (310 millions d’euros) pour un total de 15 300 titres publiés au cours de l’année, en baisse de 1,3 %.  
 
Les ventes d’ebooks, qui représentent 1,7 % des ventes globales du secteur, ont augmenté de 14 % par rapport à l’année précédente, soit plus d’un million d’exemplaires vendus, pour un chiffre d’affaires de 135 millions de couronnes (5,2 millions d’euros).
 
Les livres audio connaissent eux aussi un bel essor, avec une hausse de ventes de 14,1 %, pour 127,7 millions de couronnes (4,97 millions d’euros). 
 
L’association SČKN, qui compte près de 170 adhérents, précise que le nombre d’éditeurs sur le territoire tchèque a diminué au cours des dernières années (sans donner de chiffres officiels), et que les grandes maisons d’édition prennent le relais. 
 
Le premier éditeur est Albatros Medias avec 1 170 titres publiés en 2017 (+ 23,4 %). Le second est Euromedia Group avec 695 titres publiés (+ 6,1 %). Mais on note surtout que parmi les vingt premières maisons d’édition du pays, la moitié a publié moins de titres que l’année précédente. En ce sens, l’association précise qu’en 2016, 22 maisons d’édition avaient publié plus de 100 titres dans l’année, contre 20 en 2017. 
 
Afin de consolider le marché, le groupe Grada Publishing a racheté, en novembre dernier, la maison d’édition Metafora qui, avec sa quarantaine de titres annuels, a réalisé un chiffre d’affaires de 16 millions de couronnes (620 000 euros) en 2017 selon Mediaguru
 
 

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *