Amétis devient propriétaire des librairies Sauramps

Par : Hermine Damamme

20/07/2017

Ultime retournement de situation dans le long feuilleton judiciaire Sauramps : c’est finalement en faveur du groupe immobilier Amétis que la Cour d’Appel de Montpellier a tranché.

C’est un véritable soulagement pour les salariés de la chaîne de librairies montpelliéraine : 94 postes sur 119 seront maintenus, et non 57, comme le prévoyait Le Furet du Nord dans le cadre du projet de reprise en faveur duquel la Cour d’Appel avait statué en première instance, le 28 juin. Le maintien des quatre sites est également assuré, alors que la chaîne lilloise excluait toute possibilité de rachat de la librairie Odyssée, située au cœur du centre commercial Odysseum, dont le loyer était bien trop coûteux (environ 1 million d'euros par an). 

Une décision que déplore Pierre Coursières, le PDG du Furet du Nord, qui s’est dit « forcément déçu » d’avoir vu « toutes ses propositions rejetées, y compris l’irrecevabilité de l’appel ». Le manque de connaissances du métier de libraire est pour lui « un handicap » et il n’a aucun doute sur le fait que la société Amétis soit rapidement confrontée à des problèmes de gestion majeurs.

La balance de la justice a penché pour Amétis en raison de son offre sociale, mais aussi, bien sûr, de ses disponibilités financières : le groupe dispose d’une trésorerie de 60 millions d’€ et de 2 millions d’€ de crédits, contre 10 et 2 millions pour le Furet du Nord. Dans son délibéré, le juge souligne l’engagement du groupe à « maintenir le nombre d’emplois pendant une période minimale de 4 années courant à compter du prononcé de l’arrêt à intervenir ».

François Fontès et Bertrand Barascud, respectivement Président et Directeur Général du groupe immobilier, se disent « très contents, même très émus par cette décision […] Ce projet a été mené avec le soutien des collaborateurs de Sauramps. On va bâtir un beau projet et reprendre la tradition de cette belle librairie en lui donnant les moyens de se développer » (propos de Bertrand Barascud).

Des rumeurs courent déjà sur de futurs projets portés par la société, avec notamment la création d’un café-livres sur le site de la librairie Triangle.

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.