ELIA Frames, un système de lecture tactile souhaite remplacer le braille

Par : Joanna Kurcz

27/04/2018

ELIA Frames est un nouveau système de lecture tactile lancé par l’entrepreneur américain, Andrew Chepaitis, qui serait plus facile à apprendre que le braille.

Andrew Chepaitis, un entrepreneur américain a lancé ELIA Frames, un nouvel alphabet tactile plus intuitif et accessible que le braille. En effet, seulement 1% des malvoyants et 15% des aveugles seraient capables de lire le braille à cause de la complexité de l’apprentissage.

Andrew Chepaitis a décidé de fonder ELIA Frames après que sa grand-mère ait commencé à perdre la vue à cause de la dégénérescence oculaire. Selon l’entrepreneur, sa grand-mère « ne pouvait pas apprendre le braille ». L’objectif d’Andrew Chepaitis était donc de produire un système de lecture facile à apprendre. ELIA Frames permettrait d’ailleurs de maîtriser la méthode en seulement quelques heures contre plusieurs mois pour le braille.

Pour concevoir ce système, Andrew Chepaitis s’est appuyé sur l’alphabet romain. Cela permet donc aux personnes malvoyantes nées voyantes de ne pas avoir à tout réapprendre. La principale difficulté du braille était de parvenir à distinguer deux lettres dans un même mot. Avec ELIA Frames, Andrew Chepaitis a trouvé une solution plus simple : toutes les lettres sont entourées d’un cercle ou d’un carré - ce qui permet de pouvoir déterminer de façon claire quand une lettre commence et quand elle finit.

Pour le moment, une imprimante personnalisée est indispensable pour créer des documents avec ELIA Frames mais l’entreprise souhaite sortir une version commerciale de son système. Andrew Chepaitis a par ailleurs lancé une collecte de fonds sur la plateforme de financement participatif, Kickstarter, d’après Siècle Digital

Source : Owdin | Illustration : ELIA

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.