Fin des hostilités entre la Warner Bros, HarperCollins et les héritiers de Tolkien

Par : Hermine Damamme

06/07/2017

La fin d'une lutte acharnée pour un empire...

C'est une guerre de cinq ans qui vient de s'achever entre les deux camps constitués d'un côté, des ayants droit de J.R.R. Tolkien et de HarperCollins, l'éditeur du Seigneur des Anneaux et du Hobbit, de l'autre, des détenteurs des droits d'adaptation des romans, la Warner, sa filiale New Line et la Saul Zaentz Company.

Depuis 2012, le premier réclame au second la somme de 80 millions de dollars pour avoir violé le contrat datant de 1969 selon lequel aucun contenu dit « tangible », ne respectant pas l'univers de l'auteur ne devait être créé sur la base des livres : ni jeu vidéo en ligne, ni application, ni aucune autre forme d'exploitation digitale et numérique.

Selon un porte-parole des Studios Warner, les deux partis se félicitent « d'avoir pu résoudre ce problème à l'amiable », mais les termes de l'accord n'ont pas été révélés. L'éditeur britannique, quant à lui, n'a pas souhaité se prononcer.

Illustration : Creative Commons

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *