Kindle Direct Publishing met ses règles à jour pour éviter le « bourrage de livres »

Par : Joanna Kurcz

13/07/2018

Amazon a finalement pris des mesures pour mettre fin à de nouveaux abus sur Kindle Unlimited.

Il était jusqu’au mois dernier aisé pour des auteurs peu éthiques de vendre des livres avec du faux contenu, ou d’augmenter artificiellement le nombre de pages de leurs titres disponibles sur Kindle Unlimited. 

La manoeuvre était simple : en ajoutant des histoires additionnelles à un livre, sans parfois aucun rapport avec l’intrigue principale, ou en articulant des épisodes dans le désordre, un auteur obligeait ses lecteurs à parcourir chaque page, même sans lire. Une pratique pouvant faire gagner à l’auteur jusqu’à 15 $ (environ 13 €), sur la base de 3000 pages lues (maximum autorisé par livre mis en ligne) multipliées par 0,005 $. Ce revenu issu de la lecture s’ajoutant à celui du prix de vente, sachant que les auteurs vendant directement sur Amazon gagnent 35 à 70% du revenu généré par chaque exemplaire de leur création.

Le géant du e-commerce a donc mis à jour les directives de contenu de Kindle Direct Publishing (KDP) avec de nouvelles règles concernant les compilations, collections et autres ebooks de multi-travail. Amazon demande notamment à ce que « les histoires qui font partie d'une série suivent un ordre séquentiel dans un livre tandis que les collections d'histoires individuelles doivent toutes avoir chaque histoire répertoriée dans les métadonnées ». 

En outre, « les collections d'œuvres et de séries numérotées peuvent inclure du contenu déjà publié dans le catalogue. Cependant, afin de fournir une expérience client optimale, le même contenu peut ne pas être réutilisé de manière excessive dans plusieurs livres. »

Ces règles ont été ajoutées au cours du mois dernier et s'appliquent à tout le contenu de KDP, ce qui signifie que les « bourrages » de livres permettant d’augmenter le nombre de pages sur Kindle Unlimited sont désormais interdits.

Ce scandale a initialement été mis en lumière par des internautes qui ont constaté que certains « auteurs », comme Chance Carter, remplissaient plusieurs histoires dans un seul ebook sans que rien n’informe de ce format dans la description du livre, puis les téléchargeaient sur Kindle Unlimited. Les contrevenants ont été bannis du Kindle Store.

Source : The Digital Reader 

Crédits : CC0 License

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *