La poésie en verve outre-Atlantique

Par : Angèle Boutin

11/06/2018

Le nombre des lecteurs de poésie a quasiment doublé en moins de dix ans, selon une étude de la National Endowment for the Arts.

La version 2017 de l’étude sur la participation du public aux arts, (Survey of Public Participation in the Arts) réalisée par la National Endowment for the Arts (agence fédérale indépendante, chargée par le Congrès américain de promouvoir l’apprentissage par l’art), révèle que le lectorat de poésie Outre-Atlantique est à son plus haut niveau. 

Ce sont ainsi 11,7% de la population adulte qui ont lu de la poésie au cours de l’année passée, soit 28 millions de personnes. Il faut remonter à 2002 pour trouver une telle propension à la poésie, alors qu’en 2012 les lecteurs de vers ne représentaient plus que 6,7 % de la population.

Le rapport consultable ici explique ce regain d’intérêt par les efforts des médias pour la promotion du genre poétique, et les activités culturelles locales. Une autre explication - non mentionnée par le rapport - pourrait être le refuge que constitue la poésie en période de tension politique.

Source : National Public Radio | Illustration Creative Commons

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.