L’application 18app relance le « Bonus Cultura » italien

Par : Angèle Boutin

15/06/2018

18app permet aux jeunes qui viennent d’avoir 18 ans de s’enregistrer en ligne en vue d’obtenir les 500 euros du « bonus culture» italien.

L’opération se fait en deux temps : les jeunes adultes doivent d’abord s’enregistrer sur l’application, et ce jusqu’au 30 juin de chaque année, date à laquelle ils reçoivent chaque année les 500 euros du bonus. 

Ils disposent ensuite de cette somme de manière virtuelle, pour générer des bons afin de payer les biens culturels de leurs choix (en magasin ou sur internet). Le bon étant enregistré en ligne par le partenaire de l’initiative (boutique physique ou en ligne). Les jeunes ont jusqu’au 31 décembre suivant la réception du bonus pour le dépenser. 

Un levier de croissance culturelle

Le Bonus Cultura mis en place en 2016 par Matteo Renzi (ex Premier ministre italien), puis repris par Emmanuel Macron sous la forme du « Pass Culture », et son application mobile ont contribué à la croissance culturelle du pays » selon Ricardo Franco Levi, président de l’association des éditeurs italiens (AIE).

Marco Polillo, président de Confindustria Cultura Italia, annonce qu’à ce jour ce sont 260 millions d’euros qui ont été dépensés par 800 000 jeunes adultes dans la Culture. 

Le président de l’AIE explique que « le bonus culture 18app a aidé de nombreuses familles italiennes en ouvrant la voix vers un investissement utile qui a aussi contribué à la croissance culturelle du pays »

Les livres, grands gagnants de l’opération

L’ancien député ajoute qu’à ce jour il n’existe pas en Italie de bourse dédiée aux étudiants. Le bonus a donc souvent été utilisé, en remplacement, pour acheter des livres universitaires. Ce sont ainsi plus de 80% des bonus qui ont été consacrés à l’achat de livres selon les chiffres du MiBACT, le ministère de la Culture italien.

Le pass fait polémique

Derrière ces chiffres de nombreuses polémiques subsistent, à commencer par le mécontentement des libraires pour qui l’enregistrement des bons n’est pas chose facile en magasin. On peut aussi mentionner le marché noir autour de la revente à moitié prix des pass comme l’expliquaient nos confrères d’ActuaLitté

Sources : 18app, AIE, il Libraio 

Crédits Illustrations 

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.