Le piratage diminue en Europe

Par : Angèle Boutin

03/08/2018

D’après une étude de l’institut néerlandais pour le droit de l’information (IViR) le nombre de piratages en Europe a diminué entre 2014 et 2017, à l’exception notable de l’Allemagne (concernant les livres, films et la musique).

Au niveau national, le piratage en ligne est fortement lié au manque de pouvoir d’achat : le revenu par habitant le plus élevé coïncide avec le nombre le plus faible de pirates. La consommation illégale de contenus est ainsi plus répandue dans les populations indonésiennes, thaïlandaises, brésiliennes, espagnoles et polonaises. 

Si au global 95% des pirates sont aussi des utilisateurs légaux, les disparités sont fortes selon les États : le pourcentage des internautes consommant du contenu provenant de sources légales varie entre 61% en France et 93% en Indonésie. 

Cette enquête financée par Google a été menée dans 13 pays (France, Allemagne, Pays-Bas, Pologne, Espagne, Suède, Brésil, Canada, Hong-Kong, Indonésie, Japon et Thaïlande) auprès de 35 000 personnes, dont plus de 7 000 mineurs).

Source : The IPKat / Crédits Illustrations : CC0 License

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.