Le prix du roman Version Femina 2018 décerné à Clarence Boulay

Par : Caroline Garnier

18/01/2019

Clarence Boulay a reçu jeudi le prix du roman Version Femina, pour son premier livre Tristan, publié en janvier 2018 chez Sabine Wespieser.

Dans son premier ouvrage, l’autrice raconte le dépaysement d’une jeune femme qui a décidé de suivre son amant. À bord d’un langoustier, Ida se lance dans une traversée de l’Atlantique du Sud, pour rejoindre l’homme qu’elle aime sur l’île Tristan da Cunha. Elle y découvre un univers paradisiaque mais aussi précaire, bien différent de celui qu’elle connaît. 

La sélection du lauréat du prix se passe en trois phases. Chaque mois, trois oeuvres sont présentées à 150 lecteurs de Version Femina, tirés au sort parmi les inscrits. Suite à leur lecture, ils sont invités à rédiger un commentaire sur chaque ouvrage et à désigner leur « coup de coeur » du mois. Ensuite, au mois de novembre, un jury composé d’écrivains et de journalistes se réunissent pour élire le gagnant, parmi les coups de coeurs des lecteurs. 

Le jury du prix était composé cette année de Dominique Bona, de l’Académie française, Philippe Claudel de l’académie Goncourt, Irène Frain, Philippe Grimbert, Anne Goscinny, Yves Harté, Anne Michelet et Catherine Roig, rédactrice en chef adjointe et directrice de la rédaction de Version Fémina.

La lauréate succède donc à Antoine Bello, primé l’année dernière pour son roman L’homme qui s’envola (Gallimard).

Créé en 2007, le prix ambitionne de mettre à l’honneur un livre publié dans l’année et qui se différencie pour ses qualités littéraires.

Source : Livres Hebdo

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS