Le prix « Laura Ingalls Wilder » devient le prix de « l’Héritage littéraire pour les enfants »

Par : Angèle Boutin

29/06/2018

L’ALSC (Association américaine des bibliothèques pour enfants) a entériné ce changement de nom pour mettre fin à une polémique raciale suite à un sondage réalisé en mai auprès de ses adhérents.

Le prix « Laura Ingalls Wilder » remis chaque année par l’ALSC depuis 1954 récompense « la carrière d’un auteur ou d’un illustrateur de livres pour enfants ». Son nom était un hommage à l’auteure de La petite maison dans la prairie, mémoires en 11 tomes publiées entre 1932 et 1943, narrant la vie de la famille Ingalls dans le midwest américain au XIXème siècle.

Racisme ambiant ou politiquement correcte ? 

« Les oeuvres de Mme Wilder restent l’objet d’études et d’analyses littéraires qui mettent souvent en lumière des sentiments anti-Amérindiens et anti-Noirs » explique l’ALSC dans un communiqué de presse. L’association reconnait « que l’héritage de l’auteur est complexe et que l’oeuvre de Mme Wilder n’est pas universellement acceptée », raison pour laquelle le sondage avait été lancé. 

Les adhérents pro-changement de nom expliquent qu’à leurs yeux « le prix a été créé en 1954 quand le message qu’il envoyait aux gens de couleur, en particulier aux Amérindiens et les descendants d’Africains, n’était pas reconnu ». 

Source : 24 heures / Crédits Illustrations 

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.