L’Institut français de Naplouse en Cisjordanie a fermé ses portes

Par : Angèle Boutin

27/08/2018

Le Quai d’Orsay a demandé la fermeture du centre culturel le 31 juillet dernier après 30 ans d’existence, laissant professeurs et les plus de 300 élèves dans l’incompréhension.

Stéphane Aucante, directeur de l’Institut français depuis septembre 2015, est « abasourdi » par alors que, selon lui, le centre se portait bien et s’était même autofinancé à hauteur de 40% en 2018, fait d’une extrême rareté pour les établissements de l’Institut. 

Cette fermeture serait due à une « question d’organisation » selon les autorités françaises, qui pourrait néanmoins être sécuritaire notamment suite au scandale de trafic d’armes avec l’Institut français de Gaza en février dernier. 

Initialement prévue pour le 21 août, la fermeture a été avancée au 31 juillet sans « aucune communication réelle ». 

Une disparition culturelle significative

L’ex-directeur de l’Institut exprime son inquiétude : « Le français à Naplouse va disparaître. L’Institut était au coeur de l’écosystème de l’enseignement du français, en accueillant des élèves et en formant des professeurs ». 

Tala Shelbayeh, diplômée d’une licence de langues à l’université An-Najah expliquait à RFI : « Nous n’avons pas beaucoup la possibilité de découvrir le monde extérieur. L’Institut français nous donne une grande chance de pouvoir le faire ». 

Source : Le Figaro 

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.