Omar Robert Hamilton remporte le prix de la Littérature arabe 2018

Par : Angèle Boutin

13/09/2018

C’est le romancier et cinéaste anglo-égyptien qui a remporté hier le prix avec son roman « La ville gagne toujours » publié aux éditions Gallimard.

Publié le 1er mars 2017 et traduit de l’anglais par Sarah Gurcel pour la collection « Du monde entier » chez Gallimard, ce titre est le premier roman de l’auteur qui soit édité en France.

La ville gagne toujours raconte le début de la révolution égyptienne mettant en cause le régime du président Hosni Moubarak, en 2011 au Caire. Khalil, Mariam et Hafez entrent en résistance et animent ensemble « Chaos collectif », relayant sur de multiples supports les informations et les appels à manifester. 

Le prix de la Littérature arabe a été créé en 2013, par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l’Institut du monde arabe, il récompense chaque année un écrivain ressortissant d’un pays membre de la Ligue arabe en lui remettant notamment un chèque de 10 000 euros.

Omar Robert Hamilton succède à Sinan Antoon.

Source : Livres Hebdo

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS