Wikipedia Italie proteste contre la future loi européenne sur le droit d’auteur

Par : Angèle Boutin

04/07/2018

Ce mardi, le site a bloqué l’accès aux pages italiennes : les visiteurs étaient accueillis par une déclaration sur le vote à venir.

Les pages anglaises du site affichent quant à elles une bannière invitant les lecteurs à contacter leurs représentants ou députés européens avant le vote qui aura lieu le 5 juillet. 

« Wikipedia lui-même pourrait fermer » 

Dans un communiqué les rédacteurs expliquent que « si la proposition est approuvée, il pourrait être impossible de partager un article de journal sur les réseaux sociaux ou de le trouver dans un moteur de recherche » et parlent même d’un projet de loi sur le droit d’auteur « désastreux »

Cette loi pourrait mettre fin aux mèmes Internet, « une menace sérieuse pour [ leur ] mission » étant donné que Wikipedia est le 5ème site le plus visité au monde. 

Les articles 11 et 13 critiqués sur le web 

L’article 13, demandant aux sites de faire respecter le droit d’auteur y compris sur le contenu téléchargé par les utilisateurs, a suscité de nombreuses critiques

Certains estiment que cela demandera aux réseaux sociaux de vérifier chaque élément téléchargé par les utilisateurs. Un travail de vérification impossible à réaliser par l’homme, et qui, fait par une machine, entrainera un taux d’erreur important comme sur YouTube par exemple. 

Le projet de loi inclut une exemption spécifique pour les « encyclopédies en ligne sans but lucratif », ce qui n’a pas apaisé les craintes de Jimmy Wales, l’un des fondateurs de Wikipedia. 

L’article 11 exige par ailleurs que les plateformes en ligne versent aux éditeurs une redevance s’ils se connectent à leurs actualités. L’objectif est de générer du trafic vers les pages d’accueil des sites d’actualités qui travaillent actuellement avec Google et Facebook. 

De fausses allégations

Axel Voss, eurodéputé allemand accuse les « grandes plateformes » d’être derrière cette campagne de désinformation. Il rappelle qu’il existe « en ce moment, un déséquilibre extrême dans tout le système du droit d’auteur ». 

Et pour répondre aux détracteurs du projet de loi, il précise que l’article 11 ne concernerait que les liens à des fins commerciales et que l’article 13 ne toucherait que 1% à 5% d’Internet, rappelant que toutes ces règles s’appliqueraient « uniquement à ceux qui publient réellement du contenu protégé par des droits d’auteur » et en tireraient des revenus. 

Source : BBC / Crédits Illustrations : Wikipedia

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.