Clap de fin pour Adobe Flash : un symbole

Par : David Moszkowicz

10/01/2021

Après une décennie tourmentée le plug-in propriétaire n’est officiellement plus mis à jour par Adobe.

Cible facile des hackers, le logiciel avait déjà été condamné par Steve Jobs en avril 2010 dans une lettre ouverte, où le co-fondateur d’Apple expliquait pourquoi Flash ne serait pas intégré à l’iPhone, à l’iPod et à l’iPad. 

En 2015 Google avait porté un nouveau coup en annonçant ne plus jouer automatiquement dans Chrome les publicités utilisant Flash, contrairement à celles développées en HTML5.

La même année Youtube, qui expérimentait une version de son site  en HTML5 depuis 2010, basculera complètement sur ce standard ouvert… en même tant que Facebook et Firefox.

Rendu public pour la première fois en mai 1996 par FuturWave Software, sous le nom FuturSplash Animator, le logiciel sera rapidement adopté par des sites à grande audience comme MSN ou Disney.

Suite au rachat de FuturWave Software par Macromedia Media, le logiciel va changer de nom pour devenir Macromedia Flash. 

Rapidement ses concepteurs vont faire évoluer le programme, en permettant aux développeurs de ne pas seulement animer leurs créations, mais d’enrichir les contenus, incluant les jeux vidéos et la lecture en ligne de contenus multimédias.

En 2005 l’acquisition de Macromédia pas Adobe pour 3,4 milliards de dollars va donner un nouvel essors à Flash, désormais intégré à la Creative Suite. À une époque où l’HTML ne supportait pas le contenu vidéo, les cofondateurs (trois ancienn de PayPal) de Youtube adopte le logiciel pour la lecture des vidéos sur leur plateforme.

À cette époque, le Consortium du World Wide Web, qui milite pour un Internet ouvert et libre de droit, demandera à Adobe de placer Flash sous le régime de la licence Creative Commons et d’ouvrir son code source à tous les développeurs. La société californienne refusera. 

Les failles de sécurité désastreuses dénoncées par Steve Jobs en 2010 ne seront pas adressées par Adobe, avec des conséquences désastreuses les années suivantes pour les utilisateurs d’Apple. 

Il faudra attendre 2017 pour qu’Adobe annonce la mise à mort du programme au 31 décembre 2020, le temps pour les développeurs utilisant encore le logiciel de migrer.

Une victoire pour l’Open Source.

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS