Kamel Benaouda récompensé pour son premier roman jeunesse

Par : Caroline Garnier

28/11/2018

Le prix du premier roman jeunesse 2018 a été décerné ce mercredi 28 novembre à « Norman n’a pas de super-pouvoir » .

Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama se sont à nouveau associés cette année pour désigner le lauréat de l’édition 2018 du concours du premier roman jeunesse. Parmi plus de 900 manuscrits inédits en compétition, Norman n’a pas de super-pouvoir, de Kamel Benaouda ( Gallimard Jeunesse), a su se démarquer.

Professeur de lettres dans un lycée, cet enfant d’immigrés algériens rêvait de voir son nom inscrit sur une couverture de livre. Un rêve devenu réalité grâce à ce prix qu’il vient de remporter. A présent, âgé de 36 ans, l’envie d’écrire s’est imposée très tôt à lui, bien plus qu’une passion, elle est devenu pour lui un « besoin ». Il se rappelle notamment qu’il n’aimait pas jouer au foot, alors il « étai(t) toujours fourré à la bibliothèque ».  Même si il affirme lire de tout, il avoue préférer les littératures de l’imaginaire comme celles de Tolkien, Jules Verne ou encore Anthony Horowitz. « Il me semble qu’il est plus facile de parler de la réalité par ce détour, l’imaginaire permet de décaler le regard. (…) J’aime l’écriture comme espace de liberté, on peut y faire ce qu’on veut, y être ce que l’on est » confie celui qui a eu du mal à trouver sa place entre la France et l’Algérie.

Son roman Norman n’a pas de super-pouvoir se distingue des histoires traditionnelles de super-héros. Le personnage principal, Norman, est un garçon normal, qui vit dans un monde où il est le seul à ne pas avoir de super-pouvoir. Kamel Benaouda exprime à travers son récit «  le mal-être que l’on ressent parfois de se sentir décalé par rapport aux autres, d’avoir plus que les autres des difficultés à trouver sa place. »

Le nouveau lauréat succède à Christelle Dabos (La Passe-miroir) et Lucie Pierrat-Pajot (Les Mystères de Larispem). Il recevra son prix dans l’après-midi de ce mercredi 28 novembre 2018 au Salon du Livre et de la Presse jeunesse, à Montreuil. Son roman, publié en version papier et numérique par Gallimard Jeunesse, sortira en librairie dans la foulée.

Le jury était composé de Michel Abescat, rédacteur en chef de Télérama, Adeline Bourdon, libraire jeunesse chez Dialogues à Brest, Thierry Laroche, directeur éditorial chez Gallimard Jeunesse, Isabelle Stoufflet , éditrice Gallimard Jeunesse, Jérémy Le Plouezard, libraire jeunesse chez le Divan à Paris, Erik L’Homme, auteur, Laurent Marsick, journaliste RTL, Hedwige Pasquet, présidente Gallimard Jeunesse, Lucie Pierrat-Pajot, auteur et lauréate de la 2ème édition du concours, Audrey Tribot, booktubeuse et membre de la rédactionn du webzine On lit plus fort et Fanny Vogler, blogueuse et chroniqueuse On lit plus fort.

Source: Télérama

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS