La baisse des ventes de la fin d’année n’a épargné aucune catégorie de livres

Par : Caroline Garnier

15/02/2019

Selon le tableau de bord Livres Hebdo/ I+C, le quatrième trimestre 2018 enregistre une diminution des ventes de livres de - 2,5 %, n’épargnant aucune branche de l’édition.

Même si sept catégories comptabilisent une baisse des ventes moins importante que celle du marché global, aucune d’entre elles n’enregistre une progression.

La littérature jeunesse, d’essais et de documents sont les secteurs qui sont le moins touchés par ce déclin des ventes ( -0,5 %). 

Les ventes de livres de poche, BD/Mangas, livres pratiques mais aussi les ouvrages d’économie et de droit notent quant à eux une baisse de -1% à -2 %.

Le fléchissement est plus abrupte pour les livres scolaires (-4,5 %), tout comme pour les ouvrages de sciences et de techniques (-4 %) ainsi que pour les beaux livres (-3,5 %).

L’étude mentionne enfin une raréfaction des achats de dictionnaires qui s’est poursuivie fin 2018. 

Source : Livres hebdo

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS