La Chine tente de façonner le goût littéraire de ses internautes

Par : Claire Chave

07/03/2019

Grâce à un prix littéraire annuel, le gouvernement chinois tente d’endiguer l’attrait de la population pour la fantasy en ajoutant un critère d’entrée pour les romans participants, sans grand succès.

Du Prix Nobel aux Hugo Awards, il existe une flopée de prix littéraires dédiés à tous les types de fictions. En Chine, il n’existe qu’un seul prix, consacré à des histoires en ligne. Ce prix annuel, co-organisé par les médias spécialisés du pays, approuve et met en lumière les histoires de la littérature d’Internet jugées positives aux yeux du gouvernement. 

Le lauréat de l’édition 2018, annoncé cette semaine, est le roman Héros d’Internet : Champ Gravitationnel, un thriller économique au sujet d’une startup en ligne chinoise concurrençant un conglomérat international pour la domination du marché.

La publication en ligne est une industrie en plein essor en Chine, où 50 % des internautes consomment de la littérature venue du Web, selon un rapport de l’agence China Internet Network Information Centre (CNNIC). 

Soutenus par un public plus large que la population totale des Etats-Unis, soit environ 378 millions « d’e-readers » en 2017, les auteurs ayant eu du succès se rassemblent pour récolter des bénéfices inattendus pour la vente des droits d’adaptation de leurs oeuvres.

Certains des plus gros succès du box-office et à la télévision viennent ainsi de romans écrits et publiés en ligne. Wu Kong, un blockbuster de 2017 qui a surpassé Moi, Moche et Méchant 3 et Transformers : The Last Knight au box-office chinois, est basé sur une l’histoire d’un singe légendaire et a rapporté 104 millions de dollars US, soit 91 millions d’euros. 

Mais si les contes fantastiques dominent le paysage littéraire chinois, les autorités sont en faveur d’histoires plus réalistes. Un des critères d’entrée pour le prix est que les romans doivent « refléter les problèmes du monde réel et répandre l’énergie socialiste ».

Les tentatives du gouvernement de diriger les goûts du public semblent néanmoins demeurer infructueuses à ce jour. L’un des romans les plus en vogue l’an passé était Spare My Life, King, une comédie fantastique sombre ayant attiré 1 million de lecteurs, soit un nouveau record sur le site le plus populaire, qidian.com. 

Source : Abacus News

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS