La censure du gouvernement chinois s’abat sur trois applications pour ebooks

Par : Lucile Payeton

07/08/2019

Le gouvernement communiste chinois suspend l’utilisation des trois applications mobiles pour ebooks, Minus Novels, Tomato Novel et Jinjiang Literature City, invoquant le partage de contenus « susceptibles de porter atteintes aux bonnes moeurs ».

Les contenus en question sont des ebooks abordant parfois la sexualité et l’homosexualité, ou dont les couvertures mettent en scène des femmes légèrement vêtues - autant de thèmes que le gouvernement, qui lutte contre la pornographie et les publications illégales, souhaite bannir de l’environnement digital chinois.

Les opérateurs Bytedance et Qutoutiao ont publié un avertissement annonçant l’interruption temporaire de leurs mises à jour. Les clients pourront continuer à lire les ebooks déjà achetés, mais certains ne seront plus accessibles à l’achat.

Cette suspension ordonnée par le gouvernement chinois devrait durer a minima jusqu’au 15 octobre, le temps pour les diffuseurs de mettre leurs contenus en conformité avec les exigences gouvernementales. 

Dans son communiqué, Qutoutiao ne cite clairement pas la censure, mais explique que cette suspension résulte d’une enfraction aux règles de « régulation de contenus » ce à quoi l’entreprise souhaite remédier durant la suspension.

Tomato Novel, lancé par l’opérateur Bytedance, est en service depuis mars dernier. Midu Novels (par Qutoutiao) a, elle, été lancée en mai dernier.


Source : Nikkei Asian Review

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS