La SGDL révèle ses prix 2018

Par : Rachèle Rodier

09/11/2018

La Société des Gens de Lettres (SGDL) a annoncé hier dans un communiqué le palmarès des Prix Révélation 2018, décernant ainsi pas moins de sept récompenses.

Le jury de la SGDL, présidé par Ariane Bois (romancière et journaliste), et composé des 16 auteurs membres du comité a remis les prix Révélations pour l’édition 2018.

Le Grand prix SGDL du Premier Roman revient à Jean-Baptiste Naudet pour La Blessure, paru aux éditions de L’Iconoclaste.

Alain Jaspard reçoit le prix Dubreuil du Premier Roman pour Pleurer des rivières publié aux éditions Héloïse D’Ormesson.

La SGDL a par ailleurs remis les trois prix Révélation à Boris Bergmann pour Nage libre (Calmann-Lévy), Marie Pourchet pour Toutes les femmes sauf une (Pauvert) et Laurine Roux pour Une immense sensation de calme (éditions du Sonneur).

Les Ronces (Le Castro Astral) de Cécile Coulon reçoit le prix SGDL Révélation de Poésie.

Le prix de la Révélation de Traduction revient à Guillaume Vissac pour sa traduction du Chien du mariage d’Amy Hempel publié aux éditions Cambourakis.

Le prix du premier recueil de nouvelles 2018 est décerné à Des mirages plein les poches de Gilles Marchand, paru Aux Forges du Vulcain.

Enfin, le grand prix de Fiction radiophonique est attribué à Sébastien Dicenaire pour John Haute Fidélité.

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS