Le livre en Nouvelle-Aquitaine : un nouveau contrat de filière

Par : Angèle Boutin

30/04/2018

Le Centre National du livre, l’État, la région Nouvelle-Aquitaine et l’ALCA (Agence du livre, cinéma et audiovisuel) se sont mis d’accord autour d’un nouveau contrat pour soutenir la filière du livre entre 2018 et 2020.

Le Centre National du livre, l’État, la région Nouvelle-Aquitaine et l’ALCA (Agence du livre, cinéma et audiovisuel) se sont mis d’accord autour d’un nouveau contrat pour soutenir la filière du livre entre 2018 et 2020. 

Les contrats de filière permettent de mettre en place une politique de soutien public propre à une filière culturelle. Leur nombre est en constante augmentation depuis 2014.

Dans la région Nouvelle-Aquitaine, La Foire de Brive a pris une place de choix dans le classement des manifestations littéraires, avec un chiffre d’affaire record. Mais ce qui caractérise la nouvelle région c’est le cas de la ville d’Angoulême et de son Festival de la Bande Dessinée dont le secteur a connu un véritable développement. 

Le contrat de filière qui a été signé début avril représente 3,9 millions d’euros pour la période 2018-2020. L’État apporte 1,5 million d’euros, dont 600 000 proviennent du CNL. La région avance chaque année 300 000 euros supplémentaires pour les projets livre hors contrat et 770 000 euros pour accompagner les manifestations littéraires, dans le cadre de l’aménagement du territoire. 

Après la Nouvelle-Aquitaine, l’Occitanie sera la prochaine région à en bénéficier.

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS