Une rentrée littéraire plus raisonnable qu’il y a dix ans

Par : Angèle Boutin

27/08/2018

Cette année, 567 titres feront leur rentrée entre août et début novembre. En 2007 ils étaient 727, une année record.

En 2018, les primo-romanciers sont à l’honneur, avec 94 titres : dont 51 hommes et 43 femmes. En 1986, ils étaient 31 sur les 200 titres de la rentrée littéraire, dont 9 femmes. 

Sur les 567 titres, 186 sont des romans étrangers. En 2007, ils étaient 200 et en 1985 114 titres étrangers avaient fait leur apparition. 

Quel est l’intérêt de la rentrée littéraire ? 

Les éditeurs profitent de cette période de l’année afin de présenter leurs titres avant les grand prix littéraires de l’autonome et la période de Noël. En effet, 80,2% des ventes des titres de la rentrée littéraire sont répartis entre août et décembre, avec un pic à 25,2% pour le dernier mois de l’année.

En 2017, le CNL annonçait que 28% des Français étaient de grands lecteurs avec en moyenne 20 livres lus par an. 3,4 millions d’exemplaires s’étaient écoulés lors de la rentrée littéraire l’an passé. 

Source : Le Monde / Crédits Illustrations : CC0 License 

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Commentaires sur “Une rentrée littéraire plus raisonnable qu’il y a dix ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *