Booksource atteint les 100 millions de dollars de ventes

Par : Angèle Boutin

07/11/2018

Le grossiste fêtera en janvier ses 45 ans d’existence et ne regrette absolument pas la décision prise en 2005 de concentrer son activité sur les écoles et les bibliothèques plutôt que de travailler avec des librairies : la société a ainsi pu augmenter sa marge et acheter des livres non consignés.

La société, qui emploie à ce jour 210 personnes, devrait réaliser pour la deuxième année consécutive un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars (87,7 millions d’euros) en 2018.

GL Group est désormais organisé en deux divisions : Booksource et Turtleback Books (fournisseur de livres de poche pour les écoles). L’année dernière, le groupe a vendu à MindWare Peaceable Kingdom (acquis en 2000) qui crée des produits pour enfants destinés à la vente au détail. 

Neil Jaffe, président de Booksource, attribue ce succès notamment à des clients comme le ministère de l’Éducation de New York. Au-delà de fournir des livres, Booksource propose aux enseignants un outil gratuit « Booksource Classroom Organizer » pour les aider à organiser et inventorier leurs bibliothèques de classe.

Gary Jaffe, PDG de GL Group et frère de Neil explique cette croissance grâce à l’engagement en faveur de deux valeurs fondamentales : la relation avec les employés et les clients, et la création d’une culture axée sur la famille. Notamment grâce au programme « Bring Your Baby to Work », salle d’allaitement et d’accueille des nouveaux-nés de moins de six mois au bureau, qui fête ses 25 ans.

« Ce qui compte, c’est l’engagement du personnel » explique Gary Jaffe en mentionnant la création du programme annuel d’avantage Wow qui offre six séjours en vacances chaque trimestre aux employés. Mais aussi le programme qui encourage les employés à devenir cadres, avec des formations à l’Institut Disney et au Zingerman, ce qui coûte 40 000 dollars par an à la société (35 068 euros).

Gary espère atteindre les 150 millions de dollars de chiffre d’affaires, et pour y parvenir, recherche une société numérique avec laquelle fusionner afin d’offrir d’autres opportunités liées au numérique aux enseignants : « nous ne voulons pas nous cantonner à être des livres dans une salle de classe ».

Source : Publishers Weekly Crédits image : CC0 License

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS