Etats-Unis : 1 million de livres gratuits pour la National Book Foundation

Par : Lucile Payeton

23/05/2019

La National Book Foundation a annoncé, le 21 mai dernier, qu’elle aura dépassé le million de livres distribués dans le cadre de son programme « Book Rich Environments » (« des espaces riches en livres »). Un grand pas pour la fondation qui a lancé le programme en janvier 2017.

Depuis trois ans, le programme « Book Rich Environments » a pour objectif d’aider à encourager les communautés défavorisées, bénéficiant des aides du Ministère du Logement et du Développement urbain à développer leur relation avec la littérature, et par extension, les aider à accéder à un meilleur niveau d’éducation. 
 
Il fournit des ressources, notamment des livres, dans des espaces où l’accès à la littérature, à la culture et à l’éducation est difficile. Le programme facilite l’organisation d’évènements littéraires et la distribution de livres dans des centres communautaires et établissements tenus par les autorités gouvernementales.
 
« Book Rich Environments » est un projet collaboratif entre la National Book Foundation, le Ministère de l’Education et le Ministère du Logement et du Développement urbain, le Urban Librairies Council (Conseil des bibliothèques publiques) et le National Center for Families Learning (le Centre national de l’enseignement pour les familles).
 
La fondation bénéficie du soutien de sept maisons d’édition partenaires : Candlewick Press, Hachette Book Group, HarperCollins Publishers, Penguin Random House, Scholastic, Macmillan Publishers, Simon & Schuster. Celles-ci fournissent des livres gratuitement à la fondation, qui les distribue à des communautés bénéficiant des aides du Ministère. Les livres, littérature jeunesse et Young Adult, sont disponibles en anglais et en espagnol.
 
39 villes dans 22 états sont partenaires du programme « Book Rich Environments », et la fondation annonce que trois nouvelles villes vont le rejoindre. 
 
« Nous travaillons toute l’année afin de nous assurer que toutes les catégories de lecteurs, issus des quatre coins du pays, aient accès aux ressources et à l’aide nécessaire afin qu’ils entretiennent une relation durable et constructive avec la littérature » raconte le Président du Conseil d’administration de la National Book Foundation.  
 
Et de rajouter : « Nous n’aurions pas pu mener ce projet seuls, et cela a été fantastique de pouvoir compter sur des équipes incroyables de bibliothèques communautaires et des organisations littéraires, qui ont travaillé sans relâche pour servir leurs communautés ». 
 
 
 

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS