États-Unis : les éditeurs à la fête en août mais des libraires à la peine

Par : Angèle Boutin

18/10/2018

Alors que l’Association des éditeurs américains (AAP) annonce une hausse des ventes pour le mois d’août, les ventes en librairies ont diminué.

L’AAP, se basant sur les données statistiques de StatShot, issues des ventes de 1080 éditeurs, a constaté pour le mois d’août un chiffre d’affaires en hausse de 5,9% par rapport à 2017, totalisant 643,8 millions de dollars de recette (558,7 millions d’euros).

Les ventes de littérature pour adultes ont généré 22,7 millions de dollars (19,7 millions d’euros), et celles de littérature jeunesse et Young Adult ont augmenté de 12,9 millions de dollars (11,2 millions d’euros). Les ventes de livres audio représentent 36,2 millions de dollars (31,4 millions d’euros), contre 24,9  l’année précédente, et les ebooks sont restés stables à 88,7 millions de dollars (76,9 millions d’euros).

Si la courbe des ventes côté éditeurs est à la hausse, côté libraires elle baisse de 1,2% par rapport à août 2017 selon les estimations du US Census Bureau.

Après plusieurs mois d’augmentation, les ventes en librairie ont diminué de 1,32 milliard de dollars (1,15 milliard d’euros), par rapport à la même période l’an passé, avec 6,72 milliards de dollars générés (5,83 milliards d’euros). Sur les huit premiers mois de l’année, les ventes en librairies ont par conséquent diminué de 0,6%, atteignant 6,68 milliards de dollars (5,8 milliards d’euros) de chiffre d’affaires cumulées.

Sur l’ensemble du secteur de la vente au détail, le mois d’août a vu une hausse de 1,6% et sur les huit premiers mois les ventes ont progressé de 5,7%.

Sources : Publishers Weekly et Publishers Lunch

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS