La Région Pays de la Loire encourage le développement des acteurs du livre

Par : Caroline Garnier

09/01/2019

En partenariat avec le Relais Culture Europe jusqu’en 2021, la Région des Pays de la Loire s’inscrit dans une volonté de participer au développement des acteurs du livre et de la lecture.

La politique culturelle menée par la Région Pays de la Loire souhaite aider les acteurs culturels, dont ceux du livre à bénéficier d’un rayonnement accru. Pour cela, elle encourage leur mobilité à travers des programmes d’échanges et de financements. Le 10 décembre dernier, en lien avec le Relais Culture Europe (RCE), elle a convié les différents acteurs du livre locaux, pour leur présenter les différentes aides européennes dont ils peuvent bénéficier. Créé il y a environ 20 ans, le RCE a pour objectif de « soutenir  les pratiques d’innovation culturelle européenne des acteurs culturels et créatifs par l’appui au développement de capacités et de projets, de réseaux de coopération et de communautés d’échanges et de recherches européennes ». Elle participe à aider les acteurs à réaliser leurs projets en les accompagnant notamment vers les différents programmes d’aides comme Erasmus + et Europe Creative ; des initiatives qui permettent de financer et d’encadrer des projets d’échanges à l’étranger, dans une logique d’apprentissage et de coopération pour l’innovation.

Depuis 2014, le Conseil régional du Pays de la Loire finance également Mobilis, le pôle des acteurs du livre et de la lecture de la Région. L’association oeuvre pour former les professionnels du livre ainsi que pour les aider à s’ouvrir à l’échelle européenne. Elle a notamment permis à six éditeurs d’être présents au salon de Bologne en 2018.

Grâce à l’accompagnement de Relais Culture Europe, Mobilis a offert la possibilité à plusieurs acteurs du pôle livre et lecture de rencontrer des structures bruxelloises, en octobre dernier, avec le programme européen Erasmus +. Cette aide finance notamment les projets autour de « l’éducation informelle des adultes », c’est-à-dire qu’elle leur permet de séjourner à l’étranger afin de découvrir les pratiques professionnelles de leurs homologues européens. Les différents bénéficiaires du programme ont également prévu d’autres mobilités, au Royaume-Uni en avril 2019, en Suède en septembre 2019, ainsi qu’en Espagne en février 2020.



Source : Mobilis

Crédits photos : Mobilis

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *