L’adulte néo-zélandais n’a pas été un « grand lecteur » en 2016 selon le Book Council 

Par : Hermine Damamme

01/08/2017

Une étude dresse le portrait du lecteur adulte néo-zélandais de 2016, dévoilant le nombre de livres qu’il a lus en moyenne, ses genres et ses supports de prédilection.

À la demande du Book Council de Nouvelle Zélande, l’institut Horizon Research a piloté une étude sur les habitudes de lectures d’un échantillon de 2 000 adultes. 

D’après celle-ci, 88% des adultes âgés de 18 ans et plus, ont lu, ou commencé à lire, au moins un livre l’an passé. Sans surprise, ce sont les femmes qui sont les plus consommatrices de livres : en 2016, 91% des femmes adultes ont lu ou commencé au moins un livre, contre 84% des hommes. Parmi les principaux facteurs motivant à la lecture, les personnes interrogées ont cité le plaisir qu’elles en retiraient (82% d’entre elles), le fait d’apprendre quelque chose et d’enrichir leur culture générale (63%), le divertissement que cela leur procurait (54%) ou encore la diversité des thèmes proposés (24%). L’étude révèle également que les adultes néo-zélandais ont lu en moyenne 20,6 livres l’an passé. 

A contrario, près de 394 000 adultes n’ont pas ouvert ne serait-ce qu’un livre en 2016, un chiffre que Jo Cribb, Directrice du New Zealand Book Council juge « alarmant ». Les adultes qui lisent peu avancent l’argument du temps que cela nécessite, pour 82% d’entre eux. 30% citent le fait qu’ils n’ont pas trouvé de livres les ayant réellement intéressés pendant l’année et 12% invoquent le prix. Ceux qui ne lisent pas du tout mettent également en avant le manque de temps pour 31% d’entre eux, le peu d’attrait qu’ils ont pour la lecture en général pour 24%, et le prix des ouvrages pour 8%. 16% préfèrent regarder les adaptations de romans, plutôt que lire les romans eux-mêmes.

Les genres favoris des Kiwis ont également été examinés à la loupe. Ce sont les thrillers, les polars et les romans d’aventure qui sont le plus appréciés (genres cités par 62% des interrogés). Viennent ensuite la littérature générale (47%), les romans historiques et mythologiques (43%), la Science-Fiction et la Fantasy (31%) ou encore les romances et les sagas (27%).

Les lecteurs de fiction néo-zélandais lisent avant tout sur papier : ils sont 74%, contre 23% pour le format numérique et 3% pour l’audio.

Source : Booksellers

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS