Canada : les usagers des bibliothèques publiques achètent 3 livres par an

Par : Lucile Payeton

03/06/2019

BookNet Canada a publié le 27 mai dernier, son dernier rapport sur les habitudes d’emprunt et d’achats de livres des Canadiens, « Borrow, Buy, Read : Library Use and Book Buying in Canada » .

Dans cette étude, menée tout au long de l’année 2018, le rapport dégage une nouvelle catégorie de lecteurs au Canada, les « acheteur-emprunteurs », usagers des bibliothèques publiques et acheteurs de livres. 
 
« Acheteur-emprunteurs », les plus gros consommateurs de livres
 
« Borrow, Buy, Read » révèle que les usagers des bibliothèques publiques sont plus enclins à acheter des livres, environ 3 livres achetés par mois, contrairement aux non-usagers des bibliothèques qui achètent en moyenne 2,6 livres par mois. 
 
Ce chiffre augmente en fonction de la fréquence à laquelle les usagers se rendent en bibliothèque chaque mois : ceux qui y vont entre 10 et fois par mois, achètent en moyenne 6,1 livres au cours de cette même période.
 
Le format papier reste le format de lecture privilégié par les « acheteur-emprunteurs ». 41 % d'entre eux ont acheté des livres papiers en 2018, 12 % se sont tournés vers les ebooks et 4 % ont acheté des livres audio. 
 
Le papier, format privilégié 
 
Les usagers des bibliothèques publiques, qu’ils soient emprunteurs ou « acheteur-emprunteurs », lisent plus de livres papier quotiennement (24 % quotidiennement et 28 % plusieurs fois dans la semaine), là où 20 % des « autres lecteurs » s’adonnent à une séance de lecture quotidienne. 
 
Quel lecteur pour le livre audio ? 
 
Les usagers des bibliothèques sont plus enclins à écouter un livre audio, que les autres lecteurs, à savoir ici, les personnes ayant lu au moins un livre - dans n’importe quel format - au cours de l’année 2018. 
 
9 % des usagers de bibliothèques publiques qui optent pour le livre audio en écoutent quotidiennement, contre 7 % des autres lecteurs. 
 
L’emprunt, le service préféré des usagers
 
Les sondés ont répondu à 44 % utiliser les bibliothèques publiques afin d’emprunter des bestsellers, des livres de littérature, fiction et de non-fiction. 
 
21 % des usagers sondés utilisent les bibliothèques publiques comme espace de travail ou d’étude. Les autres services proposés, comme les activités pour enfants (18 %) ou encore les services de médiathèque (15 %) rencontrent moins de succès. 
 
 
Le rapport complet est disponible sur le site de BookNet Canada

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS