Les subventions des bibliothèques américaines de nouveau en sursis

Par : Caroline Garnier

14/03/2019

Pour la troisième année consécutive, la Maison Blanche souhaite supprimer l’Institute of Museum and Library Services de sa proposition de budget pour l'année 2020. Suite à cette annonce, The American Library Association (ALA) s’est immédiatement érigée contre cette mesure, qui met en péril l’existence des bibliothèques américaines.

La trêve aura été brève. Alors qu’en décembre dernier, The American Library Association (association des bibliothèques américaines) se réjouissait de l’adoption de la proposition de loi, par la Chambre des représentants, visant à annuler les coupes budgétaires pour le budget 2019.

La Maison Blanche a renouvelé, une fois encore, son désir de supprimer l’Institut of Museum Library Services (IMLS). Créée en 1996, cette agence du gouvernement fédéral a pour mission de financer et de superviser le bon fonctionnement des bibliothèques.

« Les bibliothèques sont des lieux porteurs d’égalité. N’importe qui peut entrer et utiliser les ressources disponibles pour apprendre, lire un livre, faire des recherches, rédiger un CV, coder un programme informatique, créer un plan commercial, expérimenter de nouvelles technologies, accéder aux informations du gouvernement et bien plus. En donnant aux Américains l’opportunité d’accéder à toutes ces ressources, les bibliothèques leur permettent de réussir et d’atteindre leurs objectifs. […] Non seulement le nouveau budget de l’administration rejette la valeur de IMLS, mais il réduit également le financement de nombreux autres programmes utiles, y compris les ressources destinées aux enfants » déclare Loida Garcia, présidente de The American Library Association, dans une lettre publiée sur le site de l’organisation. 

Néanmoins, Loida Garcia compte sur le renouvellement du soutien bipartite du Congrès, qui a empêché ces coupes budgétaires les deux années précédentes : « Les élus de la Chambre et du Sénat conviennent que le financement des programmes IMLS est un investissement judicieux et que réduire le subventions des bibliothèques reviendrait décevoir leurs électeurs » affirme-t-elle.

L’association a également lancer une pétition pour encourager les élus à soutenir la préservation de l’agence fédérale dédié aux financements des bibliothèques américaines. 

 

Source : American Library Association

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS