Rumiko Takahashi est élue 46e Grand Prix de la Ville d’Angoulême

Par : David Moszkowicz

24/01/2019

L’autrice est la seconde femme couronnée par la plus prestigieuse récompense du festival de la BD d’Angoulême.

Après Florence Cestac en 2000, la mangaka Rumiko Takahashi est depuis hier la deuxième femme à recevoir le Grand Prix. En 2016, la seule présence d’hommes dans la liste des prétendants au titre 2016 avait créé le scandale.

Seule Claire Bretécher avait reçu une récompense spéciale en 1983 pour les dix ans de l’évènement.

Âgée de 61 ans, Rumiko Takahashi est couronnée pour ses 40 ans de carrière et pas moins de 200 millions de mangas vendus dans le monde. Elle a notamment signé Ranma 1/2, Urusei Yatsura ou encore Maison Ikkoku, aux éditions Glénat.

Selon son éditeur, l’autrice a « fait rire et rêver des générations de lecteurs et a participé pour une part essentielle à la reconnaissance de la bande dessinée japonaise en occident. Son élection représente [...] un double évènement, tant pour le manga que pour la représentation des femmes autrices de bande dessinée ».

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS