Barnes & Noble : deux recours en justice des actionnaires contre le rachat par Elliott Advisors

Par : Lucile Payeton

24/07/2019

La bataille autour du rachat de la chaîne de librairies américaine Barnes & Noble (B&N) continue à se faire entendre. Alors qu'un nouvel acheteur a été trouvé, à savoir le fonds d’investissement Elliott Advisors, les actionnaires de B&N ont intenté deux actions en justice contre l’entreprise et ses dirigeants.

Une première action en justice a été déposée le 17 juillet, par David Shaev, qui a déclaré que « les actionnaires de B&N ne disposent pas des informations nécessaires pour prendre une décision en connaissance de cause lorsqu'il s'agit de décider d'apporter leurs actions ». 

Une seconde action a été intentée par Richard Scarantino, à la cour de justice fédérale du Delaware, jeudi dernier, sur motif de non-divulgation « d’informations concernant les projections financières de la société ».

En juin dernier, les dirigeants de la chaîne ont signé le rachat de B&N par Elliott Advisors. Le distributeur américain ReaderLink CC avait déclaré vouloir faire une autre proposition de rachat qui semblait intéresser les actionnaires, sans donner suite.

Le groupe d’actionnaires, mené par Richard Schottenfeld - qui détient 3,4 % des parts de l’entreprise - avait fait une déposition auprès de la Commission de Sécurité et des Échanges, réclamant une révision à la hausse de l’offre de rachat. L’accord passé entre les dirigeants de B&N et le fonds d’investissement s’élève à 683 millions de dollars (plus de 603 millions d’euros).

 

Source : The Bookseller

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS