Barnes & Noble : la tête sous l’eau

Par : Angèle Boutin

10/09/2018

La société a publié son rapport financier pour le premier trimestre, après le licenciement de ses employés les plus expérimentés et les plus onéreux. Conséquence, une nouvelle baisse du chiffre d’affaires de 6,9%.

Pour le premier trimestre de son exercice en 2019, clos le 28 juillet dernier, Barnes & Noble a enregistré une perte de 6,9% soit 795 millions de dollars (686 millions d’euros), l’année précédente, cette baisse était de 6,1%.

Les ventes en magasin se sont améliorées progressivement chaque mois, avec une baisse initiale de 7,8% des ventes, puis 6,1% et enfin 4,5%. Cette tendance continue sur le deuxième trimestre, les ventes ayant baissé de 0,8% en août.

« Nous sommes pleinement conscients du fait que la réduction des dépenses ne soit pas la seule solution pour assurer la viabilité à long terme de nos librairies. C’est pourquoi notre objectif à court et à long terme est de développer notre chiffre d’affaire, ce qui nous fournira les liquidités nécessaires à la croissance de nos activités » a déclaré Leonard Riggio, Président/fondateur de Barnes & Noble. Concernant l’amélioration des ventes, ce dernier « remercie [l’] équipe de commerçants et tout le groupe de gestion de magasin à tous les niveaux ».

La perte d’exploitation du premier trimestre état de 16,2 millions de dollars (13,9 millions d’euros), supérieure à la perte de l’exercice précédent (15,2 millions de dollars). La baisse des ventes a été partiellement atténuée par des réductions de dépenses (22 millions de dollars).

L’entreprise espère atteindre pour 2019 entre 175 et 200 millions de dollars de bénéfice (151,13 et 172,72 millions d’euros).

Source : The Digital Reader

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Commentaires sur “Barnes & Noble : la tête sous l’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS