Budget 2020 du ministère de la Culture : aider les bibliothèques à « ouvrir plus et offrir plus »

Par : Rachèle Rodier

30/09/2019

Le projet de loi de finances du Ministère de la Culture a été présenté vendredi rue de Valois par Franck Riester, le ministre de la Culture, avec quatre priorités, claires et précises : l’émancipation citoyenne, la cohésion et l’attractivité des territoires, les artistes et créateurs, et la souveraineté culturelle.

Pour 2020, le budget total des interventions publiques dans le budget de l’État va représenter 14 milliards d’euros pour les politiques culturelles, dont 8,2 millards d’euros relevant du ministère de la Culture, un budget en hausse de 73 millions d’euros par rapport à 2019.

Les crédits représenteront 43 millions d’euros, auxquels il faut ajouter 30 millions d’euros réservés au programme des investissements d’avenir.

Un budget cohérent : l’émancipation citoyenne

Dans une démarche d’émancipation citoyenne par les arts et la Culture, le président de République a demandé à ce que l’Éducation artistique et culturelle (EAC) soit généralisée, à 100 % des enfants entre 3 et 18 ans.

Le Pass Culture, dont la deuxième vague a été lancée en juin, impliquant désormais 150 000 jeunes sur 14 départements, et la création de la société Pass Culture en juillet, bénéficiera en 2020 de 40 millions d’euros, soit 10 millions de plus qu’en 2019.

La cohésion et l’attractivité des territoires : « ouvrir plus et offrir plus »

Afin d’« ouvrir plus les bibliothèques », Franck Riester, annonce un budget stable de 88 millions d’euros, mais a également annoncé un budget de 4 millions d’euros supplémentaires pour « offrir plus ».

Et de rajouter : « Je veux faire des nos bibliothèques, pas seulement des lieux de lecture, mais de culture plus généralement ; pas seulement des lieux de visite, mais des lieux de vie ; pas seulement de lieux de passage, mais des lieux de brassage. Je veux en faire des lieux de médiation numérique, des maisons de services publiques culturels. »

Priorité nette et précise : les artistes et créateurs

Attendant d’« ici la fin de l’année » les résultats de la mission prospective et multi-disciplinaire sur l’auteur et l’acte de création réalisée par Bruno Racine, le ministre annonce 5 millions d’euros supplémentaires dans le cadre du fonds national pour l’emploi pérenne dans le spectacle, et la pérennisation du dispositif de compensation de la hausse de la CSG pour l’année 2020.


L’intégralité du discours de présentation du projet de loi de finances du ministère est disponible ici.

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS