Budget 2020 du ministère de la Culture : 8,65 millions d’euros pour la Hadopi

Par : Rachèle Rodier

03/10/2019

Le ministère de la Culture a publié ses missions et programmes, annexe du projet de loi de finances pour l’année 2020 en ce qui concerne les médias, le livre et les industries culturelles.

Le budget alloué en 2020 à la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) connait une baisse de 0,35 millions d’euros par rapport à 2019 de 9 millions d’euros. Ces budget correspond toutefois « au montant réellement exécuté en 2019 ».

Ainsi, « la subvention versée par le ministère de la Culture à la Hadopi […] constitue la totalité du budget de la Haute autorité » lit-on dans le document.

Le Bureau international de l’édition française (BIEF), va partager 9,4 millions d’euros, dédiés au soutien du secteur de l’édition et des librairies, avec la Centrale de l’édition et le Syndicat de la librairie française.

Dans ce rapport ministériel, on retrouve par ailleurs le détail du programme pour l’année 2020 en ce qui concerne le secteur du livre :

- la consolidation de la dynamique d’élargissement des horaires d’ouverture et de transformation des bibliothèques territoriales (88 millions d’euros)
- la poursuite des actions engagées en faveur du développement de la lecture
- la poursuite du chantier de rénovation du site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France (BnF), et rénovation de la Bibliothèque publique d’information (Bpi)
- la mise en œuvre des orientations stratégiques retenues dans le cadre des contrats de performance de la BnF, qui voit ses crédits de fonctionnement augmenter de 2 millions d’euros, de la Bpi, et du Centre national du livre
- la mise à disposition des conservateurs d’État dans les 54 bibliothèques municipales ou intercommunales classées
- la poursuite du dialogue avec les artistes-auteurs pour leur protection sociale et leur régime fiscal
- le soutien des librairies, avec exonération de contribution économique territoriale
mobilisation d’interlocuteurs européens pour la traduction, la circulation des oeuvres et des auteurs
- le développement de édition d’ebooks nativement accessibles aux personnes en situation de handicap
- la transposition de la directive sur le droit d’auteur dans le marché numérique
mise en oeuvre de l’opération « 2020, année de la BD », suite à la publication du rapport de Pierre Lungheretti


Découvrez notre article sur le budget 2020 du ministère de la Culture.

L’intégralité du rapport est à découvrir ici.

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS