États-Unis : 707,4 millions de livres imprimés vendus en 2018

Par : Angèle Boutin

07/01/2019

NPD Bookscan a annoncé que le nombre de livres papier vendus en 2018 est le plus élevé depuis 2010, représentant 707,4 d'exemplaires.

Publishers Lunch précise dans son article que « ‘’Devenir’’ de Michelle Obama s’est emparé du marché avec 712 000 exemplaires vendus la semaine avant Noël, et 243 000 supplémentaires au cours de la dernière semaine d’exercice de l’année (incluant les 23 et 24 décembre), pour un total de 3,228 millions de livres vendus. Le dernier livre de Dav Pilkey, Dog Man, sorti le 24 décembre, s’est coulé à 182 000 exemplaires au cours de la dernière semaine des ventes ».

Et de rajouter, que la non-fiction pour adultes a pesé en 2018 pour 296,6 millions d’exemplaires, une tendance similaire aux années précédentes. Ces chiffres avancés par NPD Bookscan représentent assez bien le marché du livre imprimé.

Ce chiffre est cependant à « prendre avec des pincettes » concernant les ventes d’ebooks, dont les chiffres pourraient varier étant donné que ceux avancés par PubTrack Digital s’arrêtent à août 2018. Et l’article de Publishers Lunch explique qu’il « n’existe pas de données fiables concernant les ventes de livres audio », Audible (Amazon), leader sur le segment, ne communiquant pas sur le volume de ses ventes.

Source : The New Publishing Standard et Publishers Lunch


Photos crédits : CC0 License

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS