La Bibliothèque nationale de Luxembourg en open data

Par : David Moszkowicz

19/10/2018

La BnL, Bibliothèque nationale de Luxembourg, a décidé d’ouvrir ses données au public. Ce dernier est constitué de chercheurs, historiens, enseignants, professionnels de l’information, développeurs mais aussi data scientists.

La Bibliothèque a annoncé hier qu’elle ouvrait ses données au public afin de créer de nouvelles synergies, via un accès au nouveau site web : data.bnl.lu.

Cette décision s’inscrit dans une volonté de « participer à la diffusion des savoirs » comme l’explique le communiqué du gouvernement luxembourgeois. « En tant qu’infrastructure du savoir, la BnL doit garantir l’accès du plus grand nombre à ses contenus […]. Elle aide la recherche, accroît la transparence des données publiques et motive les citoyens à participer activement à la diffusion des savoirs. Ceux-ci sont libres de développer de nouvelles application, de les enrichir ou de les lier à d’autres sources d’informations ».

Le communiqué apporte des détails sur la nature des jeux de données « de qualité » qui seront mis à disposition : tirés des périodiques luxembourgeois numérisés et appartenant au domaine public, ils permettront « différents niveaux d’exploitation allant de développements plus simples (fouilles de textes, détection de noms, reconnaissance automatique d’images) jusqu’à de véritables réseaux neuronaux artificiels ».

La BnL fournit également plusieurs interfaces de programmation d'applications (API) et divers services web qui permettent d’interroger et de récupérer les métadonnées des catalogues de la BnL, d’automatiser des tâches et de créer de nouvelles applications.

Source : Archimag Crédit illustration : Wikipedia/Michael Kramer

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS