L’Académie du prix Nobel de littérature entachée par un nouveau scandale

Par : Angèle Boutin

23/01/2019

L’académicienne est accusée d’avoir dévoilé le nom des gagnants par anticipation.

Un nouveau scandale vient d’éclabousser la célèbre Académie, déjà lourdement touchée l’année dernière suite à la condamnation à 2 ans de prison pour viol de Jean-Claude Arnault, le mari d’une des académiciennes.

Cette année, ce n’est pas le mari qui attire les regards, mais la femme : Katarina Frostenson, poétesse et académicienne est accusée d’avoir dévoilé le nom des deux gagnants du prix Nobel qui seront décernés cette année. Une accusation refusée par la poétesse.

En effet, les chamboulements suscités par la révélation l’année dernière du scandale autour de Jean-Claude Arnault ont nécessité de repousser d’un an la remise du prix Nobel de littérature de 2018, et donc de le décerner en même temps que celui de 2019.

L’Académie suédoise a annoncé dans un communiqué vendredi que « Katarina Frostenson a choisi de quitter dès maintenant l’Académie Suédoise », et a précisé que la poétesse percevrait une pension mensuelle d’environ 1 400 dollars (1 233 euros) ainsi que d’autres aides.


Source : Reuters

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS