Maryse Condé remporte le prix Nobel alternatif de littérature

Par : Angèle Boutin

12/10/2018

L’écrivaine guadeloupéenne, Maryse Condé, a remporté ce jour le prix Nobel alternatif de littérature.

L’auteure est ainsi récompensée pour la trentaine de romans publiés qui composent son oeuvre, dans laquelle, au fil des ouvrages, elle « décrit les ravages du colonialisme et le chaos du post-colonialisme ».

Ce prix alternatif et éphémère est doté d’un million de couronnes, soit environ 97 000 euros.

Suite au report du prix Nobel de littérature, une nouvelle académie s’était créée en juillet dernier avec pour vocation de récompenser un/e auteur/e en 2018 et d’être dissoute dans la foulée.

Les finalistes étaient, outre la Française Maryse Condé, la Québécoise Kim Thúy, l’Américain Neil Gaiman et le Japonais Haruki Murakami ; ce dernier s’étant désisté hier sans doute par crainte de remporter ce prix alternatif et d’être écarté du prix officiel pour les années à venir.

Les finalistes avaient été choisis par 32 000 internautes, parmi une liste de 46 auteurs établie par des bibliothécaires du mon de entier. Le jury n’a quant à lui compté que 4 membres : Ann Pålsson, éditrice, Lisbeth Larrson, professeur de littérature de l’université de Gothenburg, Peter Stenson, éditeur et critique littéraire, et Gunilla Sandin, conservatrice de bibliothèque.

Source : Le Figaro Crédits illustrations :CC BY-SA 2.0 (Wikipedia)

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS