Les « gilets jaunes » mettent l’édition dans le rouge

Par : Angèle Boutin

11/12/2018

Depuis le début du mouvement des « gilets jaunes » il y a trois semaines, de nombreux barrages bloquent l’accès aux centres commerciaux et centre-villes où se trouvent des grandes surfaces culturelles et des librairies, compromettant les ventes de Noël.

Le livre, dans le top 3 des cadeaux de Noël, est offert par 40 % des Français, une tradition qui permet chaque année au secteur de l’édition de rester dans le vert. Cette année, alors que la rentrée littéraire n’a pas séduit, enregistrant une baisse des ventes de 5 % par rapport à 2017, le mouvement des « gilets jaunes » fait craindre aux éditeurs « une année 2018 dans le rouge » comme l’indique Le Figaro.

Ainsi, au cours de la première semaine de mobilisation, du 19 au 25 novembre, le marché de l’édition a enregistré une baisse 9 % des ventes. Les supermarchés ont perdu 11,7 % de leurs ventes, les hypermarchés 16 % et les grandes surfaces spécialisées 13,3 %. La FNAC et les librairies indépendantes ont enregistré une baisse de 5 % de leurs ventes sur cette même période.

La deuxième semaine de mobilisation, du 26 novembre au 1er décembre, a enregistré une baisse de 9,1 %.

Interrogé par Le Figaro, Xavier Moni, président du Syndicat de la librairie française (SLF), pense que pour la troisième année consécutive, l’édition française sera dans le rouge.

Crédits photos : CC0 License + Amazon

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS