Québec, première ville de littérature francophone du réseau de l’UNESCO

Par : Dario Alcide

07/11/2017

Le 30 octobre dernier, Québec a été désignée Ville de littérature par l'UNESCO. Il s’agit de la première ville francophone à recevoir ce titre.  

Cette année, 64 villes se sont insérée dans le Réseau des villes créatives de l’UNESCO. Composé de sept domaines créatifs (artisanat et arts populaires, arts numériques, cinéma, design, gastronomie, littérature, et musique), le réseau compte désormais un total de 180 villes dans 72 pays. Limoges (Artisanat et art populaire) est la seule ville française sélectionnée cette année et rejoint ainsi Lyon, Enghien les bains (Arts numériques) et Saint-Etienne (Design) dans le réseau. Mais qu’est-ce que ce « Réseau des villes créatives » ?

Selon le site de l’UNESCO, les villes créatives « travaillent ensemble vers un objectif commun : placer la créativité et les industries culturelles au cœur de leur plan de développement au niveau local et coopérer activement au niveau international ». « Le Réseau des villes créatives constitue un partenaire privilégié de l’UNESCO, aussi bien comme plateforme de réflexion sur le rôle de la créativité en tant que levier du développement durable, que de laboratoire d’action et d’innovation, notamment pour la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030. »

Avec 200 auteurs, 20 librairies, autant d’éditeurs, une Maison de la littérature et de nombreux festivals et événements de diverses tailles autour de la littérature, dont le Festival Québec en toutes lettres et le Salon international du livre de Québec, il semble que le titre soit amplement mérité par la ville. À quand une consécration similaire pour une ville française ?

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS