Russie : le marché de la non fiction en pleine expansion

Par : Lucile Payeton

06/05/2019

Les éditeurs russes bénéficient d’une forte expansion des ventes de livres de non-fiction, enregistrant une croissance de près de 18,5% en 2017, pour un chiffre d’affaires de 2 milliards de roubles (près de 28 millions d’euros).

En comparaison, les marché de la littérature jeunesse et de la littérature adulte n’auraient progressé que d’un timide 2%. 
 
Les sous-catégories les plus appréciées des lecteurs russes sont la psychologie, la médecine, et les blogs récemment publiés sous forme de livres.
 
Le marché de la non-fiction vu par les éditeurs russes
 
Dans un entretien accordé à Publishing Perspectives, Leonid Shkurovich, PDG de la maison Azbuka-Atticus, révèle que ses ventes en non-fiction auraient augmenté de 14%. Les ventes de littérature jeunesse et de fiction adulte auraient, elles, progressé d’environ 10%. 
 
La maison d’édition Alpina Nonfiction, actrice majeure du marché de la non-fiction en Russie, a noté une hausse impressionnante de ses ventes de près de 34% pour l’année 2018. 
 
Cette progression du marché de la non-fiction s’observe aussi dans les ventes de livres numériques. Litres, le producteur d’ebooks le plus important du pays, a remarqué une croissance de 30% entre 2017 et 2018, passant de 38% à 68%. 
 
Si les analystes prévoient de manière générale une croissance soutenue, de 13%, des ventes de non-fiction pour 2019, la maison Alpina Nonfiction se prépare à une hausse d’environ 25%.  
 
 
 

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS