TVA : la Russie à contre-courant des éditeurs européens

Par : Rachèle Rodier

18/10/2019

Alors que les pays européens abaissent les uns après les autres leur taux de TVA sur les publications numériques en l'alignant sur le taux pratiqué sur les livres papier, Moscou veut aller à contre-courant.

La Russie pratique depuis plusieurs années un taux de TVA de 10 % sur les livres. Les politiques souhaitent aujourd'hui opérer une révision à la hausse, contre l’avis des éditeurs russes.

Pour ces derniers, un taux de  TVA à 10 % a permis au marché du livre une croissance soutenue depuis 2002. Or l’augmenter engendrerait un ralentissement, voire un arrêt de cette croissance.

Les éditeurs en appellent au ministère des Communications, dont dépend l’industrie du livre, afin que ce dernier apporte au débat les résultats probant de la contribution à la croissance du secteur de la TVA préférentielle.

Les professionnels du livre interrogés par Publishing Perspectives craignent que la hausse de la TVA, implique une hausse simultanée du prix de couverture du livre, de 10 % à 15 %, et entraine a fortiori la suppression de d’autres avantages pour le secteur poussant les librairies à fermer leurs portes.

Une hausse de la TVA entrainerait également, selon certains professionnels interrogés, une réduction du pourcentage dévolu aux auteurs et illustrateurs et une diminution des tirages.

En février dernier, les éditeurs se plaignaient d’une hausse du prix du papier moyenne de 40 % en 2018 et une « flambée des prix » des droits de traduction, impliquant une diminution de la production de titres en 2019.

De plus, le nombre de lecteurs à l’échelle nationale est également sur le déclin, rappellent certains professionnels, et l’industrie affirme avoir besoin du soutien de l’État.

De son côté, le directeur de l’Agence fédérale russe de la presse et de la communication (Rospechat), Mikhail Seslavinsky, rappelle que le ralentissement de la croissance du secteur du livre a commencé avant que la hausse de la TVA n’ait été évoquée. Et précise que le taux de 10 % sera maintenu pendant la mise en place de la révision de cette loi.

 

Source : Publishing Perspectives

TEMPS DE LECTURE: 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS