Russie : vers une diminution de la production en 2019

Par : Angèle Boutin

25/02/2019

Suite à la hausse du prix du papier, les stocks importants en librairies, et le coût des droits de traduction, les éditeurs russes envisagent de réduire leur production de titres en 2019 pour se focaliser sur la publication de titres nationaux.

Au cours des dernières années, le prix du papier a augmenté de plus de 40 % en Russie selon Aleksey Ilyin, PDG d’Alpina Publishers. Leonid Shkurovich, PDG d’Azbooka-Atticus a enregistré une hausse des coûts de 30 à 35 % par rapport à la même période l’année dernière. 
 
Une tendance lourde observée par les éditeurs, et qui ne devrait pas aller en s’améliorant. En effet, les coûts devraient encore augmenter cette année, avec une hausse de la TVA de 18 % à 20 %, depuis le 1er janvier. De plus, les éditeurs subissent également une « flambée des prix » des droits de traduction. 
 
Ces diverses hausses de prix ne peuvent cependant pas se répercuter sur le prix de couverture, comme ce fut le cas l’année précédente avec une hausse de 5 %. En partie parce que les librairies sont surchargées. 
 
Ainsi, certains éditeurs réduisent leurs catalogues, supprimant les titres qui ne sont pas rentables, réadaptant leurs catégories, ou réduisant les tirages. 
 
 

TEMPS DE LECTURE: < 1 minute

Commentaires sur “Russie : vers une diminution de la production en 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES LIÉS