Le SLF lance une campagne de communication pour défendre le modèle de la librairie

Par : Lucile Payeton

03/07/2019

Le Syndicat de la Librairie française (SLF) a lancé la semaine dernière une campagne de communication autour du prix unique du livre.

Pour rappel, la loi Lang de 1981, sur le prix unique du livre, oblige tous les distributeurs à pratiquer le prix de couverture du livre, laissant une marge de remise 5 %.

Xavier Moni explique ainsi : « Alors que le prix unique a fait ses preuves sur un plan économique et culturel et que l’ensemble de la classe politique le soutient, nous avons un acteur très puissant qui s’est installé au cœur de notre marché et qui travaille petit à petit à en saper les fondements. Tous les modes de création ou de diffusion de livres poussés par Amazon échappent, de fait ou de droit, au prix unique du livre, l’occasion, le livre audio, les abonnements numériques et l’auto- édition » comme cité dans le dossier de presse des Rencontres nationales de la librairie française. 

La campagne tient notamment à montrer la diversité des services des librairies aux grand public, usager d’Internet dans ses divers achats et de livres entre autres. L’offre de la vente en ligne, qui représente 15 % des ventes totales, est par exemple un atout sur lequel veulent miser les libraires, mis en valeur à travers des portails tels que celui du collectif librairiesindependantes.com. 

Le SFL monte régulièrement au créneau contre le géant de la vente en ligne. Aucune alternative en ligne n'a cependant vraiment trouvé son modèle.

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

3 commentaires sur “Le SLF lance une campagne de communication pour défendre le modèle de la librairie

    Nous savons bien depuis le temps que le prix du livre est le même en librairie et en grande surface tout comme nous savons qu’une tonne de plomb et une tonne de plumes pèsent le même poids, et pourtant… Les libraires devraient communiquer sur « autre chose » je pense !

    Et pourtant, comme vous dites, nombreux sont ceux qui ignorent l’existence de cette loi et n’achètent pas de livres à cause du prix, arguant que c’est trop cher à tel ou tel endroit ou moins cher ailleurs ^^’ Cette campagne pourrait avoir un effet bénéfique sur les petites librairies indépendantes, ne la lapidons pas tout de suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS