Le rachat de Barnes & Noble par Elliott Advisors finalisé

Par : Lucile Payeton

11/08/2019

Malgré les craintes de certains actionnaires, la chaîne de librairies américaines appartient désormais à l’entreprise de fonds d’investissement Elliott Advisors L’acquisition a été finalisée le 6 août dernier pour un montant de 683 millions de dollars (euros).

Ce rachat par Elliot Advisors signifie le rapprochement des deux chaînes de librairies Barnes & Noble (B&N) et Waterstones, librairie britannique dont Elliott est aussi le propriétaire. Le PDG de Waterstones, James Daunt sera désormais à la tête de B&N, prenant la place du fondateur de la librairie américaine, Len Riggio, qui se retire complètement de l’entreprise.

Dans le communiqué annonçant la finalisation du rachat, James Daunt estime que : « C’est un jour formidable pour le marché de la librairie. Barnes & Noble fait partie des grands noms de la librairie et bénéficiera désormais de tout le soutien d’un propriétaire qui tient à la vente physique [...]. Je suis impatient de travailler avec les libraires de Barnes & Noble ».

L’annonce du rachat de B&N par Elliott Advisors en juin dernier avait d'abord suscité des contestations parmi les actionnaires, qui jugeaient l’offre du fond d’investissements trop basse.

Le distributeur ReaderLink LLC qui s’était présenté comme acheteur concurrent n’avait toutefois pas pu déposer son offre à temps avant la date limite le 13 juin dernier, laissant les actionnaires de B&N seuls face à Elliot Advisors.

Source : Publishers Weekly

TEMPS DE LECTURE: 1 minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES LIÉS